Choisissez une marque

Troisième trimestre 2019

Croissance solide du chiffre d’affaires
Ensemble des objectifs 2019 réitérés

Chiffre d’affaires de 880 millions d’euros, en croissance de 10% à données comparables1

  • Croissance solide de Retail à 11% sur le troisième trimestre 2019
  • Toutes les divisions de Retail sont en ligne avec les attentes
  • La croissance de B&A atteint 8%, tirée par l’Amérique du Nord et l’Amérique Latine
  • La région EMEA reste difficile avec un environnement volatil en Europe de l’Est

 Ensemble des objectifs 2019 réitérés

  • Croissance organique 2019 supérieure à 9%
  • EBITDA (après impact d’IFRS 16) supérieur à 590 millions d’euros
  • Taux de conversion de l’EBITDA en free cash-flow de ~50%

 

Ingenico Group (Euronext : FR0000125346 - ING), leader mondial des solutions de paiement intégrées, annonce aujourd’hui son chiffre d’affaires pour le troisième trimestre, au 30 septembre 2019.

Nicolas Huss, Directeur général d’Ingenico Group, commente

Le Groupe a affiché une performance solide tout au long du troisième trimestre, avec une croissance publiée de 28% tirée par 10% de contribution organique et bénéficiant des intégrations de BS Payone et de Paymark. Cette performance est pleinement en ligne avec nos attentes pour l’année 2019. L’activité Retail affiche une croissance à deux chiffres et B&A une croissance supérieure à 7%.

Deux ans après la finalisation de l’acquisition de Bambora et du repositionnement complet de Retail qui s’est à nouveau matérialisé dans la performance du troisième trimestre, Johan Tjärnberg a exprimé son souhait d’évoluer vers une position non-exécutive. Il transfèrera ses responsabilités à Gabriel de Montessus, qui a développé Global Online avec succès au cours de ces deux dernières années. Johan restera un contributeur clé dans la stratégie du Groupe en rejoignant le Conseil d’Administration d’Ingenico en 20202.

Les équipes d’Ingenico sont pleinement en action pour exécuter le programme de transformation Fit for Growth au travers de ses trois composantes : B&A Revival, Retail Acceleration et G&A Streamlining. La performance de ces neuf premiers mois constitue un socle solide pour notre ambition à moyen-terme et nous réitérons donc nos objectifs pour 2019. »

Chiffres clés

Performance du troisième trimestre 2019

Au troisième trimestre 2019, le chiffre d’affaires ressort à 880 millions d’euros, en croissance de 10% à données comparables. En données publiées, le chiffre d’affaires est ressorti en croissance de 28% par rapport au troisième trimestre 2018 et intègre un effet de change positif de 13 millions d’euros, ainsi que les contributions positives des sociétés consolidées en 2019, à savoir BS Payone et Paymark.

La business unit Retail a réalisé un chiffre d’affaires de 501 millions d’euros, en croissance de 11% à données comparables. A données publiées, le chiffre d’affaires a progressé de 45% au troisième trimestre et intègre un effet de change positif de 5 millions d’euros ainsi que les contributions positives de BS Payone et Paymark. Au cours de ce troisième trimestre, les différentes divisions ont évolué, à données comparables, comme ci-après :

  • SMB (+ 10%) : La performance du troisième trimestre est en ligne avec nos attentes ainsi qu’avec la performance du T2’ 19, impactée par le rééquilibrage du risque relatif au portefeuille de clients, effet qui s’estompera au T4’ 19. La division a continué de faire croître sa base installée de plus de 4 000 nouveaux marchands par mois. SMB a poursuivi le déploiement de son offre dédiée aux ISVs avec succès en remportant de nouveaux contrats en Europe et en Amérique du Nord, sur des offres e-commerce et instore, grâce à sa nouvelle solution Bambora Connect lancée au T2’19. Cette progression devrait se poursuivre sur l’année 2020. En parallèle, nos solutions d’acquiring continuent de croître, avec des transactions en hausse de 16% en valeur depuis le début de l’année et grâce à de nouveaux gains de contrats. Enfin, dans le cadre du plan Fit for Growth, l’expansion géographique de SMB continue de progresser avec le déploiement du modèle Bambora dans la région Benelux. 
     
  • Global Online (+ 11%) : Au troisième trimestre, la croissance et le développement commercial de la division ressortent en ligne avec les attentes, avec les régions émergentes, en croissance de + 30% dans la lignée de la performance du premier semestre. Ce trimestre est marqué par l’atteinte de plusieurs étapes clés dans le déploiement de nouveaux produits et services, comme le lancement d’une gamme complète de méthodes de paiement chinoises à destination des e-commerçants internationaux et le dynamisme des acteurs online chinois. Le vertical du « Voyage » continue de se développer au travers de notre solution dédiée Travel Hub. En parallèle, la division a continué de gagner de nouveaux clients tels que Yoozoo Games, Yandex ou Ikéa e-commerce en Inde.
     
  • Enterprise (+ 18%) : La performance ressort légèrement supérieure à nos attentes sur le troisième trimestre 2019, avec une dynamique globale meilleure qu’attendue. La division a continué de croître à la fois sur la vente de POS et sur les activités transactionnelles. Ces dernières ont continué de progresser à deux chiffres, performance tirée par la plateforme européenne omnicanale (Axis), de nouveaux gains de contrats et la Turquie. Le développement de solutions omnicanales s’est confirmé avec succès, notamment avec le gain du contrat M&S au Royaume-Uni. Le segment du Self-Service, dont le développement se poursuit avec des lancements de nouveaux pilotes dans plusieurs zones géographiques, gagne de la traction. Les ventes de POS ont profité d’une dynamique forte, en particulier sur le vertical du Healthcare en Allemagne. Celui-ci a continué de tirer l’activité durant le trimestre, mais la dynamique devrait s’estomper au T4’ 19 face à une base de comparaison élevée.
     
  • Payone (+ 8%) : Comme anticipé, le trimestre a été marqué par une accélération de la croissance organique de Payone. Tandis que le processus d’intégration des deux entités suit son cours, Payone a accéléré le déploiement de son offre full-service, certifiée au cours du premier semestre, au sein du portefeuille de marchands existants. En parallèle, le partenariat avec les Caisses d’Epargne alimente la dynamique de croissance, tirée par la conversion de leur clientèle aux solutions de paiement de Payone, à un rythme de plus de 1 000 marchands chaque mois. Ceci vient ainsi confirmer tout le bénéfice de notre partenariat dans la région DACH (Allemagne, Autriche, Suisse) qui opère un basculement progressif vers l’utilisation des paiements électroniques sur le long-terme. 

Au cours du trimestre, B&A a réalisé un chiffre d’affaires de 379 millions d’euros, en hausse de 8% à données comparables. A données publiées, le chiffre d’affaires ressort en croissance de 11% et intègre un effet de change positif de 9 millions d’euros. En comparaison avec le troisième trimestre 2018, les différentes régions ont évolué comme ci-après à données comparables :

  • Europe, Moyen-Orient et Afrique (- 4% hors impact de l’Iran au Q3’18 / - 10% avec impact de l’Iran au Q3’18) : La région ressort inférieure à nos attentes ce trimestre, avec un chiffre d’affaires impacté par deux dynamiques différentes : celle des pays matures, qui retrouvent une légère croissance organique, et celle de l’Europe de l’Est, en baisse après un solide premier semestre 2019. Le Royaume-Uni et l’Europe du Nord ont montré une dynamique positive, tandis que l’Europe du Sud retrouve un niveau stable, après une performance mitigée au cours du premier semestre. L’Europe de l’Est a été marquée par un troisième trimestre difficile et par une forte volatilité du marché, principalement liée à une baisse de la demande des banques locales. Dans ce contexte, une nouvelle organisation managériale pour la région a été mise en place avec un accent particulier sur l’Europe de l’Est.
     
  • Asie-Pacifique (- 4%) : La performance est en ligne avec les attentes sur le troisième trimestre. Elle est impactée par une plus faible demande en Chine, partiellement compensée par une bonne dynamique dans l’ensemble des autres pays de la région. Comme anticipé, la Chine a été affectée par une allocation budgétaire concentrée sur le premier semestre 2019, entraînant une moindre performance sur le trimestre. L’Asie du Sud-Est reste dynamique, toujours tirée par le marché indonésien. L’Inde conserve un bon momentum, grâce au développement de solutions de paiements électroniques et le Japon demeure dynamique, bénéficiant de la migration EMV. 
     
  • Amérique Latine (+ 61%) : Comme anticipé, le rythme de croissance s’est ralenti sur le troisième trimestre, mais reste néanmoins à un niveau élevé, tiré par la dynamique continue du marché brésilien. Celui-ci a bénéficié d’un fort momentum en termes de gains de part de marché et de déploiement de solutions traditionnelles et de l’APOS auprès des principaux acteurs locaux. En parallèle, les contrats remportés au cours du premier semestre ont permis à la Colombie, au Pérou, au Chili et à la Bolivie d’accélérer leur croissance au cours du troisième trimestre. Le Mexique a continué sa progression, s’appuyant sur une demande régulière de la part des grandes banques locales. 
     
  • Amérique du Nord (+ 25%) : Après un premier semestre impacté par une faible demande au Canada, le chiffre d’affaires de la région a été solide sur le troisième trimestre. Le marché canadien demeure sous pression, toujours impacté par une forte base de comparaison qui devrait se normaliser au cours du quatrième trimestre. Après un premier semestre stable, l’activité aux Etats-Unis a progressé ce trimestre, grâce à l’exécution de nombreux projets et la montée en puissance continue des certifications ISVs. Les Etats-Unis, qui ont été précurseurs dans la transformation de B&A, devraient profiter d’une croissance dynamique sur le quatrième trimestre, tirée par un portefeuille solide de contrats construit depuis le début de l’année.

Point d’étape Fit for Growth

Le plan Fit for Growth a été lancé en février 2019 et est aujourd’hui en pleine phase d’exécution. Son objectif est de relancer la business unit B&A, d’accélérer la croissance de Retail tout en transformant la structure du Groupe et son modèle opérationnel d’ici 2021. Des étapes clés ont d’ores et déjà été atteintes au cours du troisième trimestre 2019 :

  • B&A Revival : Le centre de compétences Android au Vietnam est fonctionnel pour accélérer le déploiement international de l’APOS. L’organisation de la gestion commerciale des grands comptes clients est en place et gagne du momentum. La rationalisation des EMS a été finalisée et la simplification du portefeuille de produits suit son cours avec une réduction de ~50% du nombre de références existantes ;
     
  • Retail Acceleration : L’expansion géographique de SMB est en cours avec le déploiement du modèle Bambora dans la région Benelux. Enterprise accélère son développement d’offre de produits avec des solutions combinant acceptation de paiement et acquiring. Le développement de solutions locales d’acquiring suit son cours chez Global Online et Payone commence à bénéficier du partenariat avec les Caisses d’Epargne ;
     
  • G&A Streamlining : L’implémentation du modèle opérationnel cible est en ligne avec le plan de marche et la phase de délimitation de l’infrastructure ERP a été lancée. Les renégociations des contrats Achat sont en cours avec des économies d’ores et déjà réalisées. La migration du premier data center initiée au premier semestre a été finalisé et l’implémentation des initiatives d’outsourcing et d’offshoring se met en place.

L’exécution du plan Fit for Growth est en ligne avec le plan de marche prévu et nous confirmons l’impact positif sur l’EBITDA 2019 de 20 millions d’euros et de 100 millions d’euros sur l’EBITDA 2021.

Nomination d’un nouveau leader pour conduire la business unit Retail

A partir du 1er novembre 2019, Johan Tjärnberg, EVP de la business unit Retail, va quitter ses fonctions exécutives et procédera au transfert de ses responsabilités d’ici la fin de l’année. Il prendra ensuite un nouveau rôle stratégique en tant que Special Advisor après de Nicolas Huss, Directeur Général du Groupe avant de rejoindre le Conseil d’Administration en 20202.

Au travers de cette évolution, Nicolas Huss et Johan Tjärnberg vont poursuivre leur partenariat réussi dans la transformation du Groupe Ingenico : suite à l’acquisition de Bambora, ils ont construit ensemble l’organisation et la stratégie des activités Retail du Groupe, créant ainsi les conditions d’une croissance accélérée et durable.

Ingenico Group nomme Gabriel de Montessus en tant qu’EVP de la business unit Retail à compter du 1er novembre 2019. Du fait de l’importance du partenariat avec Sparkassen-Finanzgruppe, Niklaus Santschi, Directeur Général de la joint-venture Payone, reportera directement à Nicolas Huss.

Ensemble des objectifs 2019 réitérés

  • Chiffre d’affaires : Croissance organique supérieure à 9%. B&A est attendu en croissance supérieure à 7% par rapport à l’année dernière et Retail en croissance organique à deux chiffres.
     
  • EBITDA (après impact de la norme IFRS 16) : EBITDA supérieur à 590 millions d’euros. Cet objectif intègre 20 millions d’euros d’impact positif sur l’EBITDA relatifs au plan Fit for Growth. Le Groupe anticipe plus de 285 millions d’euros d’EBITDA pour Retail et ~305 millions d’euros d’EBITDA pour B&A. 
     
  • Free cash-flow : une conversion de son EBITDA en free cash-flow de ~50% pour atteindre un free cash-flow de ~300 millions d’euros.

 

______________________________________________

[1] A périmètre et change constants
[2] Proposition et approbation au cours de l’Assemblée Générale en Mai 2020

Votre choix concernant les cookies sur ce site

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre navigation sur ce site. Certains enregistrent vos préférences d'utilisation (langue, localisation, personnalisation), d'autres collectent des statistiques. On vous donne le choix d'accepter tous ces cookies en cliquant sur le bouton "Accepter" ou bien de les paramétrer en cliquant sur "Définir mes préférences".

Accepter Définir mes préférences