Choisissez une marque

Souhaitez-vous augmenter votre taux de conversion en optimisant votre expérience de paiement en ligne ? Voici comment procéder …

Par Alina Rotariu, Product Manager, Online Regional Businesses, Worldline

À l’échelle mondiale, les taux d’abandon en ligne atteignent le chiffre stupéfiant de 69 %[1], soit une perte de chiffre d’affaires considérable pour les entreprises. Il est évident que les e-commerçants perdent de nombreux clients potentiels à la fin du processus de conversion : l’étape du paiement.

Prenez-vous en compte les appareils mobiles lorsque vous concevez l’expérience de paiement de vos clients ? Avez-vous réfléchi à la manière de guider les clients transfrontaliers dans ce processus ? Avez-vous la possibilité d’adapter votre parcours de paiement pour le rendre le plus rapide et le plus fluide possible 

Worldline a mené des recherches approfondies sur l’expérience utilisateur afin d’identifier les astuces de conversion les plus efficaces. En adoptant ces bonnes pratiques, vous pouvez optimiser votre expérience de paiement, augmenter votre taux de conversion de 35 % et renforcer la confiance et la fidélité de vos clients.

Conseil n° 1 : offrir des interactions intelligentes

Conseillez vos clients à chaque étape du processus de paiement afin qu’ils sachent où ils en sont et ce qui les attend. Proposez des étapes claires, avec des formulations spécifiques comme « Comment souhaitez-vous payer ? » et des messages d’erreur de validation détaillés tels que « Le numéro de carte est obligatoire ». Assurez-vous que votre page de paiement comporte des coches après chaque étape réussie afin que vos clients se sentent en confiance pour finaliser la transaction.

Vous pouvez accélérer le processus de paiement en intégrant l’identification de la marque de la carte à l’aide du code BIN plutôt que de laisser les clients choisir leur moyen de paiement. Pour éviter les risques d’erreur, vous devriez également envisager d’inclure le formatage automatique du numéro de carte en fonction de la marque sélectionnée.

Conseil n° 2 : donner aux utilisateurs un sentiment de contrôle

Les clients veulent avoir le contrôle lorsqu’ils paient en ligne, et le fait de leur transmettre des informations claires sur le paiement y contribue. Vous pouvez leur donner ce sentiment en leur fournissant un résumé complet de la commande, adapté à la taille de l’écran de l’appareil utilisé (PC, tablette ou mobile). Si les clients découvrent des frais inattendus alors qu’ils sont sur le point de passer à la caisse, ils risquent de renoncer à leur achat.

Concernant l’expérience utilisateur, nous avons découvert que les clients préfèrent voir le récapitulatif de leur commande juste avant d’appuyer sur le bouton « Payer ». Ainsi, ils peuvent faire leur choix ou saisir leurs coordonnées de paiement, passer en revue le récapitulatif de la commande, puis payer.

Conseil n° 3 : optimiser les paiements sur mobile

Aucun e-commerçant ne peut se permettre d’ignorer les achats sur mobile. Aujourd’hui, 41% des cyberacheteurs en France[2] utilisent un appareil mobile pour faire des achats sur Internet. Créez une page de paiement totalement « responsive » en veillant à ce que votre page s’adapte automatiquement à la taille de l’écran de vos clients, qu’il s’agisse d’un PC, d’un smartphone ou d’une tablette. Vous devriez tester votre expérience de paiement sur différentes tailles d’écran et interfaces tactiles pour expérimenter le ressenti de vos clients.

Nous constatons une augmentation moyenne de 7 % des conversions chez les 100 plus grands commerçants ayant activé notre page de paiement « responsive ». Nombre d’entre eux ont même enregistré une augmentation de plus de 20 % grâce à de petits ajustements de l’expérience de paiement.

Les commerçants peuvent également optimiser leur page de paiement en utilisant des claviers adaptés pour les différents appareils. Nous avons remarqué que les clients préfèrent utiliser des pavés numériques plus grands plutôt que leur clavier standard pour saisir leurs numéros de carte sur un téléphone portable.

Conseil n° 4 : réduire le nombre d’étapes grâce à la tokenisation

Aidez vos clients à payer plus rapidement grâce à la tokenisation. Cette dernière vous permet de sauvegarder en toute sécurité les données des cartes des clients pour leurs futurs achats, et ainsi de leur faire du gagner du temps. Afin d’être en conformité avec la réglementation RGPD, nous vous recommandons de laisser les consommateurs choisir s’ils veulent stocker leurs données de paiement au moyen d’une case à cocher. Veillez à indiquer dans vos CGV les données qui seront sauvegardées et dans quel but.

La tokenisation est idéale pour les paiements récurrents ou les abonnements, comme le paiement de cours de fitness (Swedish Fit) ou de places de stationnement (OPnGO). Ces quelques clics de moins sur la page de paiement représentent un moyen efficace de fidéliser le consommateur. Lorsqu’ils paient par carte, par exemple, les clients fidélisés n’auront à saisir que leur CVV. Tous les autres champs seront préremplis à l’aide de leurs données enregistrées.

Conseil n° 5 : adapter votre page de paiement aux achats transfrontaliers

Il est également extrêmement rédhibitoire pour les clients qui ont passé du temps à choisir leur achat et sont enfin prêts à passer en caisse de découvrir que leur moyen de paiement préféré n’est pas proposé. C’est plus préjudiciable à vos conversions que vous ne le pensez. En effet, 54 % des consommateurs abandonneront leur achat au passage en caisse si leur moyen de paiement préféré n’est pas disponible.

Si vous vendez sur plusieurs marchés, il est essentiel de connaître toutes les préférences de paiement (Cartes Bancaires en France, Bancontact en Belgique, iDeal aux Pays-Bas, etc.).

De plus, il est primordial de proposer les bonnes devises et les bonnes langues pour garantir à vos consommateurs une expérience de paiement fluide dans le monde entier.

Conseil n° 6 : créer un parcours client simple et intuitif

Vos clients veulent une expérience de paiement familière et facile. Concevez votre page de paiement comme le reste de votre site web. Utilisez les mêmes couleurs, la même police et les mêmes logos pour que vos visiteurs se sentent à l’aise. 

L’accessibilité est particulièrement importante pour les clients malvoyants ou souffrant d’un défaut de perception des couleurs. Certains types de daltonisme rendent la lecture des messages d’erreur rouges compliquée, et certaines couleurs contrastantes comme le vert-rouge, le bleu-violet et le bleu-gris peuvent être difficiles à distinguer.

Permettez aux utilisateurs d’augmenter la taille de la police sur leur écran si nécessaire. Pour ce faire, vous pouvez inclure un curseur, un menu déroulant ou un bouton.

Conseil n° 7 : gagner la confiance des clients et inspirer la sécurité

Les acheteurs veulent être certains que leurs paiements en ligne sont sécurisés. Un commerçant qui intègre des caractéristiques de sécurité visibles sur sa page de paiement encouragera ses clients à appuyer sur le bouton de paiement.

Vous pouvez inclure des symboles de cadenas, une barre de progression et le logo de votre prestataire de paiement sur votre page de paiement, ainsi que des termes de sécurité qui rassureront les clients. Au lieu de « Payer maintenant », optez pour « Payer en toute sécurité » pour insister sur le fait que les paiements des clients sont protégés à chaque étape. En dissipant ces craintes autour de la sécurité, vous pouvez aider vos clients à finaliser leur transaction. 

Pour savoir comment améliorer votre processus de paiement, ou pour obtenir de plus amples informations sur notre page de paiement optimisée, contactez nos experts en paiement dès aujourd’hui.

Contactez-nous

Créez une expérience de paiement optimale

L’optimisation varie selon le secteur d’activité, le business model, la taille, etc. du commerçant. La conception du site web et le comportement de paiement des clients diffèrent selon le commerçant. Worldline propose un large éventail d’options d’intégration, y compris des pages de paiement par défaut, qui sont optimisées pour offrir la meilleure expérience aux clients. Nous proposons également un éditeur de modèles prêt à l’emploi, que les commerçants peuvent utiliser pour tester et ajouter différentes couches et fonctionnalités.

Quelle que soit l’approche choisie, en mettant en œuvre les conseils décrits ci-dessus et en sollicitant l’avis de vos clients, vous pouvez simplifier et accélérer le parcours de paiement, augmenter les conversions et, au final, offrir une expérience unique à vos clients.

Souhaitez-vous en savoir plus sur les optimisations possibles pour votre site e-commerce ?

Regardez le replay de notre webinar

[1] https://baymard.com/lists/cart-abandonment-rate

[2] La Fevad

Alina Rotariu, Product Manager, Online Regional Businesses, Worldline

Alina contribue à la création de solutions de paiement performantes pour les entreprises sur le marché européen. Actuellement, elle enrichit l’offre de produits du e-commerce de Worldline, notamment avec des méthodes de paiement alternatives, afin d’aider les commerçants à optimiser leur processus de paiement en ligne.

Avant de se consacrer à la gestion de produits, Alina a travaillé en tant que chef de projet dans divers secteurs d’activité, tels que l’automobile, les télécommunications et l’informatique. En plus de proposer des solutions de paiement en ligne prometteuses et d’accompagner les commerçants de Worldline, Alina aime voyager dans le monde entier et pratiquer le football et le handball.